Les spécificités de la traduction médicale et pharmaceutique

traduction medicale et pharmaceutique

Traduire un document de nature médicale ou pharmaceutique est l’une des missions les plus complexes qui soit. Cela requiert des connaissances techniques, une familiarité avec un champ lexical hautement spécialisé dans des branches variées en constante évolution. La recherche a largement bénéficié de la mondialisation. Il est donc fortement recommandé de faire appel à des spécialistes qui vous fourniront des traductions totalement fiables.

Un vocabulaire riche et technique

Le champ lexical de la médecine et de la pharmacie générales

La traduction médicale et pharmaceutique requiert une solide culture scientifique. Il est notamment nécessaire de connaître les grandes catégories de médicament. N’hésitez pas à consulter le site ipac-traductions.com/. Les grandes entreprises font appel à des professionnels chevronnés pour traduire des textes aussi techniques.

Les spécialités médicales et pharmaceutiques

Maladies bucco-dentaires, infectieuses, psychiatriques etc. La médecine et la pharmacie se divisent en différentes branches qui possèdent chacune un lexique particulier. Seuls des professionnels peuvent rendre des traductions limpides et précises qui garantiront la fiabilité du matériel et de la posologie médicale.

La variété des réglementations et des documents

La réglementation médicale et pharmaceutique

La traduction pharmaceutique et médicale fait appel à de vastes connaissances juridiques et normatives. La notion de consentement du patient, l’autorisation de mise sur le marché, les protocoles d’essais cliniques, les règles d’étiquetages répondent à des questions juridiques complexes qui diffèrent selon les pays. Les normes américaines, européennes, japonaises ou chinoises sont profondément hétérogènes et susceptibles d’évoluer au gré des guerres commerciales. La Chine est en passe de devenir un géant de la médecine. L’Organisation mondiale de la santé produit également quantité de rapports et d’informations susceptibles d’influer sur la jurisprudence médicale. La bioéthique est devenue une branche à part entière du droit. Un traducteur chevronné doit tenir compte de ces notions pour rendre un texte limpide.

La variété des documents

Un traducteur doit pouvoir traiter tout type de document utilisé dans la médecine et la pharmacie. Rapports et articles médicaux, droit médical, étiquetage et emballages de médicaments, CV, thèses, brochures scientifiques etc. Que vous soyez médecin, pharmacien, directeur de laboratoire, chef d’entreprise ou étudiant, vous aurez besoin de traducteurs expérimentés auxquels rien n’échappe. Seul un œil avisé peut traiter un éventail de documents aussi vaste.

Traduire au fil de la recherche médicale et pharmaceutique

La traduction pharmaceutique et médicale doit tenir compte de la recherche soumise aux vents de la mondialisation. La médecine et la pharmacie ont accompli de grands progrès sous l’effet de la robotisation et des technologies de l’information. De surcroît la Chine est en train de devenir l’un des géants de la recherche médicale. Elle est d’ores et déjà le second marché mondial de la pharmacie. Dans un monde où l’anglais est la lingua franca de la médecine vous aurez besoin de professionnels pour corriger ou réaliser des traductions issues du chinois ou du japonais. Le vieillissement des populations en Europe, au Japon et en Chine entraînera des investissements supplémentaires dans la recherche pharmaceutique et médicale. La Chine a décidé de privilégier la robotique médicale, l’étude du cerveau, le big data et la génétique. A l’heure actuelle seuls les États-Unis dépensent davantage que les Chinois dans le domaine médical. Des colloques ainsi que des échanges entre universités devraient donc encore s’accroître. Votre besoin d’experts sera d’autant plus grand. Ne ratez pas la marche de l’histoire.